LA LOI DE PARETO ET LA REUSSITE EN ENTREPRISE

  • Ibrahima Talibé Camara
Loi de Pareto

Loi de Pareto

Vilfredo Pareto
Vilfredo Pareto

Je vous parle aujourd’hui de la fameuse loi que j’ai appris et appliqué quand j’étais encore à l’Ecole polytechnique des Ingénieurs , il s’agissait de résoudre des problèmes plus ou moins complexes dans le domaine du contrôle qualité de la production des industries métallurgiques en dressant le diagramme qui met en évidence les causes et les effets d’un sujet donné. J’ai pu découvrir la simplicité et la force du concept en l’appliquant dans mes projets de création d’entreprise et de développement d’activités génératrices de revenus.

Cette loi est méconnue par bon nombre de jeunes guinéens se lançant dans l'entrepreneuriat, pourtant elle existe depuis le 19e siècle, élaborée par Vilfredo Pareto d’où le nom de la loi, il fut un économiste et sociologue italien né à Paris en 1848. Cette loi tire son origine de l’observation par Pareto des inégalités en Europe (Russie Italie, France Angleterre, Suisse, etc..). Pareto se rend compte que dans ces pays différents une règle est quasiment immuable : 80% des richesses sont détenues par 20% de la population. En 1901, l’observation de l’économiste devient « Le principe de Pareto » et c’est entre les années 50-60 que le qualiticien Joseph Juran, ingénieur d’origine roumaine exilé aux Etats-Unis, appliqua la loi dans le contrôle qualité, Il voit dans le principe de Pareto un « outil d’analyse universel » qui permet de séparer n’importe quelle entité en deux groupes : l’essentiel et l’accessoire, la relation cause-effet. La force de cette loi s’applique sur plusieurs domaines de la vie active.

Mais : Qu’est-ce que la Loi de Pareto pour un Entrepreneur ?

Dans un cadre marketing, la loi de Pareto ou règle des 80/20 exprime le fait que pour la plupart des activités commerciales une partie réduite de la clientèle représente l’essentiel du chiffre d’affaire.

Selon le principe de Pareto, 80 % du chiffre d’affaires est réalisé par 20 % des clients (Pareto a souligné ce principe de répartition non linéaire pour la détention des richesses par la population).

Comment utiliser le principe de Pareto pour créer son entreprise ou trouver solution aux problèmes dans l’entreprise ?

Tout part d’une analyse, soit un problème donné, trouvons les causes du problème et si cela est, nous trouverons aisément les solutions à ce problème. En poursuivant notre analyse nous déterminons la solution la mieux adaptée à notre problème.

Vous conviendrez tout d’abord que l’idée de créer une entreprise part de l’identification d’un problème, ainsi la première des choses à faire est de définir le sujet à analyser, ensuite, nous devons dresser toutes les données sur un même papier pour nous permettre de bien cerner le sujet en vue d’être proactif dans notre démarche pour la recherche de solution.

Ma démarche :

  1. Définition du sujet
  2. Collecte des données
  3. Classement des données par catégories
  4. Faire le total des données dans chaque catégorie
  5. Déterminer le pourcentage par rapport au total et les classer par ordre décroissant
  6. Calculer le pourcentage cumulé

Si vous suivez bien notre démarche vous obtenez à la fin un diagramme qui dresse les problèmes en fonction de leur importance, vous pourrez alors identifier les priorités pour le traitement du problème.

En terme pratique, le diagramme répondant à la loi de Pareto met en évidence les 20% de causes sur lesquelles il faut agir pour régler 80% du problème.

Comment mieux organiser sa vie de leader avec la loi de Pareto ?

Tout leader est toujours à la recherche de performance, et de proactivité, pour cela il a besoin d’organiser sa vie, ce qui revient forcement à savoir gérer son temps. Je vais vous donner quelques petits conseils inspirés de la loi de Pareto et que j’utilise souvent. (Pour moi c’est les règles d’or pour mieux organiser sa vie)

1- Planifiez, agissez, évaluez, réagissez

En fonction de la mission qui vous incombe, vous devrez tout d'abord planter votre schéma d'organisation générale.

Pour ce faire, utilisez le « Plan Do Check Act » (PDCA) :

- Plan : Pensez à définir vos objectifs de chaque journée, c’est le premier exercice ;

- Do : Une fois l’objectif connu, n’attendez plus, passez à l’action ;

- Check : Mesurez et évaluez le résultat obtenu

- Act : Et après refaite la même chose et donnez-vous de nouveaux défis.

2- Identifiez la priorité des priorités :

Pensez à votre petit diagramme : distinguez parmi vos taches celles qui relèvent de l'urgent et de l'important. Il faudra évidemment trier, éliminer, jeter à la corbeille. Ensuite, donnez un ordre de priorité, classez, en tenant compte de ces petites briques qui permettent de construire de grandes murailles.

3- Posez des jalons

Vous ne parvenez pas à établir la sélection ci-dessus ? Fixez-vous un objectif à moyen et long terme. Quels sont les bénéfices et résultats attendus ? Cela vous aidera à définir l'intérêt et l'ordre des taches à réaliser, à définir un plan d'action sur un - et un seul ! - agenda papier ou numérique. Vous pouvez utiliser un planning de Gantt : lister toutes les activités à entreprendre, établir une chronologie des tâches, fixer des dates butoir en fonction du temps global disponible.

4- 80% à la corbeille

Vous savez déjà : 80 % des richesses sont détenues par 20 % des acteurs économiques. Ce qui peut revenir à dire que 80% de la valeur de votre documentation est contenue dans 20% de vos documents. Cela devrait vous aider à décider lesquels sont à éliminer…

5- Déléguez, partagez

Déléguez à vos collaborateurs, les taches qui vous dépassent et au subordonné celles qui n'exigent de vous qu'une supervision. Pour cela, une bonne évaluation de vous-même et de vos collègues est indispensable. Il convient également de savoir communiquer efficacement. Expliquez par exemple à votre supérieur que cette mission exige qu'elle soit réalisée par lui, car lui seul peut être en mesure de la mener à bien. Et ne négligez pas d'épauler et d'encourager votre assistant. Bref, soignez la forme.

6- Oui... mais non

Osez dire non aux travaux qui n'entrent pas dans vos objectifs. Ne vous laissez pas distraire par tous les facteurs extérieurs qui peuvent nuire à votre rendement : coups de téléphone intempestifs, réunions trop longues, perte de temps dans les transports… Et les facteurs psychologiques qui vous sont propres comme la procrastination : ne remettez pas à demain ce que vous pouvez faire aujourd'hui, et ne visez pas systématiquement le perfectionnisme inhibant.

7- Une seule chose à la fois

Le cerveau humain n'est pas fait pour gérer plusieurs taches en même temps. Dans la mesure du possible, débrouillez-vous pour ne pas faire deux choses à la fois. "Courir deux lièvres en même temps est le plus sûr moyen de n'en attraper aucun," dit le proverbe. Répondez à une seule offre d’emploi à la fois. Organisez-vous avec vos collègues pour vous répartir les tâches, l'un répondant au téléphone pendant que l'autre rédigera son courrier. En vous rendant mutuellement des services, vous renforcerez votre esprit d'équipe et chacun gagnera en productivité.

8- Prévoir de prendre un peu de temps pour vivre

C’est la partie que j’aime le plus, prendre du temps pour soi, il n’y a pas plus important. Quand il est malmené, l'organisme devient moins performant. Prendre le temps de s'asseoir pour manger, en s'accordant une vraie pause dans la journée est un investissement rentable à long terme. Moins fatigué, moins stressé, vous serez plus performant, souriant et agréable, ce qui contribuera à mettre une bonne ambiance sur votre lieu de travail. Envoyer un message truffé de fautes à un client parce que vous étiez trop fatigué pour bien vous relire n'est pas la meilleure façon de faire avancer vos intérêts et ceux de votre entreprise. Réservez les tâches qui vous demandent le moins de concentration pour les moments de la journée où votre attention tend à se relâcher. (Alors tachez quelques fois de vous allonger dans un canapé et d’observer la nature et de vous féliciter pour le travail accompli ;-)

Camara Ibrahima talibé

#Guinee #Entrepreneriat #Jeunesse #2016

Thème Magazine -  Hébergé par Overblog